Promotions et livraison offerte dès 50€ d'achat | S'inscrire | Se connecter

Les Jolies Gambettes

Liposuccion des mollets

Catégorie : Tendances | Publié le .

Souvenez-vous, il y a quelque temps nous vous parlions du LoubJob, la chirurgie des pieds qui consiste à injecter du collagène dans le talon, les orteils et la plante des pieds pour créer des coussinets évitant les frottements et permettant de rester confortable en talon haut (on peut aussi craquer pour des accessoires chaussuresvendus sur notre e-boutique).

Aujourd'hui, alors que la mode des bottes hautes est revenue, la liposuccion des mollets est très en vogue aux Etats-Unis.

Liposuccion des mollets

Liposuccion des mollets

Jusqu'à récemment, les complexes féminins étaient le ventre ou la culotte de cheval. Désormais, pour enfiler les dernières bottes conçues par les grands couturiers, les américaines se laissent de plus en plus tenter par la chirurgie esthétique pour affiner et redessiner leurs mollets.

En effet, trop volumineux dû à une surcharge graisseuse, le nouveau reflexe est de recourir à la liposuccion des mollets pour retrouver un galbe harmonieux et des jambes élancées.

L'opération nécessite une anesthésie générale avec des effets visibles dès 3 à 6 mois et le tarif varie entre 2500€ et 3500€.

Et les françaises, que pensent-elles de cette nouvelle tendance ?

À force d'être informées par les médias de cette opération chirurgicale, les françaises sont de plus en plus tentées par cette chirurgie esthétique des mollets mais envisagent celle-ci de manière raisonnée face aux américaines.

Notre avis : avec les nombreux modèles au choix de bottes et de cuissardes, trouver une paire de bottes adaptée à sa morphologie ne devrait pas être difficile. Et pour les mollets trop larges, il y a les bottes sur-mesure ou les bottines.

Et vous, seriez-vous prêtes à liposucer vos mollets afin qu'ils soient plus fins ? Que pensez-vous de cette tendance ?

A Partager !







Commentaires

Mail: Sujet: Message: * Champs obligatoires

Pas de commentaire pour l'instant …